Trois nouveaux sites de l’Essonne ont reçu le label Patrimoine d’intérêt régional


28 septembre 2019

Trois sites essonniens ont obtenu le label Patrimoine d'intérêt régional la semaine dernière. De quoi aider leur restauration et leur développement.

La Dame du Lac fait partie des trois bénéficiaires
La Dame du Lac fait partie des trois bénéficiaires (©Flick/Tongeron91)

Et voici trois qui font neuf ! Mi-septembre, la région Ile-de-France a publié la nouvelle liste des nouveaux sites essonniens qui bénéficieront du label Patrimoine d’intérêt régional. Décerné depuis 2018, ce titre octroie des aides pour la restauration de sites présentant un fort intérêt patrimonial. 

Après le Mess des officiers de Port-Aviation de Viry-Châtillon ou le théâtre de Bligny de Briis-sous-Forges, trois petits nouveaux ont fait leur apparition dans cette short list.

Lire aussi : Viry-Chatillon. Le berceau de l’aviation va connaître une cure de jouvence

Bien connue des grimpeurs, la Dame du Lac d’Evry-Courcouronnes fait son entrée dans ce classement aux côtés de la Maison Lemonnier, dernier vestige de la ferme seigneuriale de Draveil. « Voilà une bien belle reconnaissance et une bien bonne nouvelle pour l’avenir », note d’ailleurs le maire d’Evry-Courcouronnes Stéphane Beaudet.

L’or vert

Enfin, le savoir-faire autour de la culture du cresson au Mérévillois profite également de cette reconnaissance régionale. C’est d’ailleurs une satisfaction pour son maire, Guy Desmurs. « J’accueille cette nouvelle avec le plus grand des plaisirs, confie-t-il. Voici un élément de plus qui va consolider les cressonnières dans le paysage local ».

Déjà capitale européenne du cresson, l’ancienne commune de Méréville – elle a fusionné avec Estouches pour donner le Mérévillois en janvier 2019 – fournit près d’un tiers de la production nationale. « C’est clairement une étape supplémentaire vers l’obtention de l’indication géographique protégé (IGP) », se félicite le maire. 

De son côté, Olivier Barberot, vice-président de la fédération nationale des cressiculteurs, espère qu’avec ce genre de distinction, « les installations de jeunes producteurs sur des exploitations à l’abandon se multiplieront. C’est l’or vert de l’Ile-de-France », insiste-t-il.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article