Port-Courcel, l’endroit où a grandi Bernadette Chirac


28 septembre 2019

Alors que Jacques Chirac vient de s'éteindre, saviez-vous que son épouse Bernadette avait grandi à Vigneux-sur-Seine, au château de Port-Courcel ?

Bernadette Chirac a passé son enfance à Port-Courcel
Bernadette Chirac a passé son enfance à Port-Courcel (©CC/WK/Cyrilb1881)

En cette fin septembre, Jacques Chirac s’en est allé. L’homme politique est naturellement passé par l’Essonne au cours de son ascension vers les plus hautes fonctions de l’Etat. 

Présent aux Arènes de l’Agora en février 1995 pour un meeting resté dans les mémoires de certains élus actuels du département, l’homme avait quelques habitudes dans le département. 

Lire aussi : Mort de Jacques Chirac : les hommages s’enchaînent en Essonne

En effet, il venait notamment rendre visite a sa fille de cœur, Ahn Dao-Traxel. Cette dernière est installée dans le Sud-Essonne, non loin d’Etampes. Mais le clan Chirac possède aussi des attaches plus au nord, du côté de Vigneux-sur-Seine. Plus précisément, il s’agit de l’épouse de Jacques Chirac, Bernadette

La maison familiale

Bernadette Chodron de Courcel, de son nom de jeune fille, a vécu dans la maison familial de… Port-Courcel ! Ce terrain est dans sa famille depuis 1842, date à laquelle son arrière-grand père, Jules Chodron de Courcel, qui possédait des terres à Athis-Mons et Vigneux, en devint le propriétaire.

« La maison a été érigée par son grand-père et c’est là qu’elle va passer les premières années de sa vie », raconte Christian Wanecque, membre de la Société d’histoire de Draveil et Vigneux

L’Exode de 1940

Pour autant, un événement va entraîner le départ de la famille. « En juin 1940, alors que Bernadette n’a que 7 ans, les Allemands s’approchent de Paris. Avec sa mère, elles quittent Port-Courcel. C’est ainsi qu’elle est arrivée en Corrèze auprès de ses grands-parents maternels », complète Christian Wanecque, citant l’existence d’une photo, montrant la jeune enfant sur les marches de la maison avec son père en uniforme peu avant son départ.

Par la suite, Bernadette Chodron de Courcel, devenue Chirac, n’est revenue que fréquemment à Vigneux, comme l’indique l’historien local. « Il y a peu de traces de ses allées et venues à Vigneux par la suite », renseigne-t-il. 

Un passage de Jacques Chirac ?

Le domaine familial est finalement mis en vente en 1985 et acheté par la société EDF. Pour autant, ce rachat ne l’a pas empêché de revenir sur le site. « En 2000, elle est revenue pour la réfection d’une petite chapelle présente dans son ancien domaine familial. Elle était venue seule, sans Jacques Chirac« , confie-t-il.

D’ailleurs, le défunt président a-t-il déjà posé un pied à Port-Courcel ? « Difficile à dire, souffle Christian Wanecque. Cette information n’est pas parvenue jusqu’à nous ». Mystère donc…

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article