Mathieu Bastareaud : « Finir ma carrière à Massy ? Ça pourrait être une option

20 avril 2019

Le centre international, Mathieu Bastareaud, n'a pas fermé la porte à un éventuel retour à Massy, le club qui l'a révélé, pour y finir sa carrière. Mais cela ne sera pas de suite.

Mathieu Bastareaud laisse la porte ouverte à un ultime défi du côté de Massy, le club qui l'a révélé.
Mathieu Bastareaud laisse la porte ouverte à un ultime défi du côté de Massy, le club qui l’a révélé. (©Icon Sport)

Massy, c’est un club que Mathieu Bastareaud n’oublie pas. Le centre international s’y est révélé entre 2004 et 2007, tapant même dans l’œil de Bernard Laporte lorsque celui-ci était sélectionneur en 2007. Depuis, « Basta » a effectué un bon bout de chemin. Stade Français, Toulon, équipe de France… Mais le RCME garde une place à part dans son cœur.

Lire aussi : Top 14. Mathieu Bastareaud, plutôt New-York que l’Afrique du Sud ?

Jeudi 18 avril 2019, il a participé à une soirée organisée par le club de Massy, marquée notamment par une vente aux enchères au profit du centre de formation. « Dès que je peux, je viens rendre visite », souligne Bastareaud. Le centre du RCT n’était pas venu avec les mains vides puisqu’il a donné deux de ses maillots, ainsi qu’un porté par Guilhem Guirado, le capitaine du XV de France. Pour l’anecdote, Bastareaud a acquis le dernier maillot porté par Frédéric Michalak avec Lyon.

« L’idée m’a déjà traversé l’esprit »

Au sujet de son avenir, le joueur n’a guère souhaité en parler. Il n’a d’ailleurs pas confirmé s’il allait effectuer une pige de quelques mois du côté de New-York aux Etats-Unis. Bastareaud est lié à Toulon jusqu’en 2022. Et au terme de son contrat, il sera proche des 34 ans. Le moment de stopper sa carrière ? Peut-être pas.

Lire aussi : Une reconversion en troisième ligne ? Mathieu Bastareaud tacle sèchement Mourad Boudjellal

Il pourrait boucler la boucle et revenir à Massy pour un ultime défi. « Finir ma carrière à Massy ? Pourquoi pas ? Ça pourrait être une option. L’idée m’a déjà traversé l’esprit », a déclaré l’intéressé au Parisien. Avant de calmer toutes les ardeurs, précisant qu’il n’avait encore que 30 ans et que sa fin de carrière n’était pas encore arrivée :  

Pour le moment, je suis très bien là où je suis. Et j’ai 30 ans et encore un peu de temps avant de penser à la fin de ma carrière.

Quoi qu’il en soit, ce serait un geste magnifique de défendre à nouveau les couleurs du club qui l’a révélé. Un club réputé pour sa formation, mais qui vient de vivre une saison sportive compliquée avec une relégation en Fédérale 1.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article