Le coup de jeune du musée du château de Dourdan


15 septembre 2019

Après un an de travaux, le musée du château de Dourdan a rouvert ses portes en ce début septembre avec une scénographie totalement repensée.

Le nouveau bâtiment du musée sera inauguré le 20 septembre
Le nouveau bâtiment du musée sera inauguré le 20 septembre (©Dourdan)

Il aura fallu un an de travaux pour faire sortir cette nouvelle structure de terre dans la cour du château de Dourdan. Grand de 132 m², ce nouvel espace au design qui détonne du décor habituel, via de grandes baies vitrées installées dans les différentes pièces.

L’intérêt de ce nouvel accueil – car c’est sa fonction – est qu’il se compose de deux espaces modulables. Ainsi, une salle d’introduction à l’histoire du château et une salle pédagogique réservée aux ateliers du patrimoine pour les scolaires sont disponibles dans le musée. Mais ce n’est pas tout, grâce à la modularité de l’équipement, les deux salles peuvent n’en former qu’une pour des conférences, des concerts ou des animations.

Une nouvelle scénographie 

Conçue comme un observatoire, l’extension permet de découvrir sous un autre angle la cour ou encore le donjon du château. En effet, tout un panel d’outils numériques (film 3D, tablettes, maquettes tactiles) contribue à rendre accessible l’histoire du monument à des publics variés. Cinq maquettes montrent notamment l’évolution architecturale du château philippien et ses principes défensifs au cours du temps.

Les salles du rez-de-chaussée du musée ne sont pas en reste. Elles ont bénéficié d’une refonte de la muséographie. Ces salles déclinent, à l’image de la salle un thème permettant de comprendre la longue histoire de ce château emblématique. Il est ainsi resitué dans son contexte historique, politique, géographique. 

1,2 million d’euros ont été nécessaire pour mener à bien ce projet qui sera inauguré le 20 septembre prochain. 

Pour ceux qui veulent en profiter dès maintenant, c’est possible. Rendez-vous sur le site du musée

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article