Il se fait arracher la jambe par un train du RER D en voulant reprendre son téléphone volé


19 octobre 2019

Lundi 14 octobre, un homme a vu sa jambe se faire arracher en gare de Corbeil-Essonnes, alors qu'il tentait de récupérer son téléphone portable, tout juste volé par un individu.

Les faits se sont produits ce lundi en gare de Corbeil-Essonnes
Les faits se sont produits ce lundi en gare de Corbeil-Essonnes (©Actu Essonne)

Le vol de son téléphone portable lui aura coûté sa jambe. Lundi 14 octobre dernier, en milieu d’après-midi, les pompiers et les forces de l’ordre sont appelés pour intervenir en urgence à la gare du RER D de Corbeil-Essonnes.

Lire aussi : Essonne. Le trafic du RER D perturbé à cause d’une personne blessée à Corbeil-Essonnes

Arrivés sur place, ceux-ci découvrent un homme d’une trentaine d’années, la jambe tranchée au niveau du tibia.

Comment en est-il arrivé là ? Les premiers éléments recueillis par les enquêteurs révèlent que l’homme se tenait sur les quais, son téléphone portable dans la main. 

Il tente de passer par la fenêtre

C’est à cet instant qu’un individu lui aurait subtilisé son smartphone. Le voleur aurait alors sauté dans le train qui allait quitter la gare. Les portes se sont refermées dans les instants qui ont suivi, empêchant la victime de le suivre.

Souhaitant récupérer son mobile, le trentenaire aurait alors tenté de se glisser dans le wagon par une fenêtre ouverte à proximité de la porte. Or, les choses se sont compliquées pour lui. Le train a démarré et l’homme aurait alors perdu l’équilibre. « En retombant au sol, sa jambe a été coincée entre le train et le quai« , explique une source proche du dossier.

Le voleur en fuite

Grièvement blessé, la victime a ainsi vu une partie de sa jambe être arrachée à hauteur du tibia. « Les faits sont graves, mais cela aurait pu être encore plus dramatique », souffle cette même source.

Alors que la victime a été transportée dans un service hospitalier, les enquêteurs recherchent toujours activement le voleur de téléphone, qui n’a pu être identifié. 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article