Ce mercredi, ils étaient une bonne cinquantaine à déambuler sur ou sous les jets d’eau du parvis, la chaleur battant encore son plein en fin d’après-midi. Installés non loin de là, les parents se montraient attentifs et satisfaits à la vue de leurs enfants heureux. Alain est un habitué des lieux, lui qui habite à deux pas de la mairie. Il y emmène son fils de 4 ans, avec qui il tape le ballon entre deux baignades de son enfant. « Je viens ici parce qu’il fait chaud, ça permet aux enfants de jouer, de toucher l’eau et de se rafraîchir. On reste environ deux heures quand on vient ici », avoue l’Evryen.

Un lieu animé

Mounir et sa femme sont, eux, ici pour la première fois. Eux qui ont l’habitude d’aller à l’île de loisirs de Bois-le-roi (77), ont cette fois choisi cet espace évryen avec leurs deux enfants. « Ils sont tranquilles ici et il sont contents d’être là ». Même enthousiasme du côté de Lucelia qui vient tout juste d’emménager dans la région et qui est venue se relaxer avec son mari et ses deux enfants. « C’est génial, je trouve ça super pour les enfants. Les piscines sont surchargées, c’est pas facile pour nous de les surveiller, ici c’est super bien », lâche-t-elle consciente qu’elle doit sans cesse garder un œil sur les faits et gestes de ses enfants sur cette place.

Et pour cause, si elle est belle et bien devenue le spot de l’été pour de nombreux évryens, cette place n’était a priori pas vouée à ce succès. Et si le panneau « baignade interdite » est toujours placé près de l’espace, ce spot ne cesse d’avoir du succès depuis 4–5 ans et l’arrivée des fortes chaleurs. Force est de constater par ailleurs que le parvis de la mairie se veut de plus en plus attractif. Outre les enfants sous l’eau, de nombreuses manifestations ont eu lieu sur cette place en face de la gare. En juin dernier, c’est une épreuve de la Coupe du monde de skateboard qui s’est déroulée sur cette place, avec une centaine de participants venant du monde entier. Quelques mois plus tôt, des food trucks y avaient élu domicile pour un succès plus qu’avéré. Et ce sont les Yamakasi et leur ‘Evry move’ que l’on aperçoit beaucoup dans les parages cette semaine (lire notre article). Des animations ponctuelles qui font de cette Place des Droits de l’Homme et du Citoyen, un lieu incontournable de la capitale essonnienne.