Les Molières - Limours : aidez ces jeunes à rénover une école au Cameroun

16 avril 2018

Un groupe d’amis de 17 à 24 ans originaires des Molières et de Limours ont lancé un financement participatif pour recueillir au moins 3 500 € afin de remettre en état une école camerounaise. Ils partent sur place cet été.

La plupart des gens de leur âge planifient leurs vacances ou cherchent un job d’été. Pour Laura, Thomas, Simon, Blandine, Louise, Romain, Lisa, Léopold et Mathias la période estivale rimera avec solidarité. Ces neuf jeunes âgés de 17 à 24 ans, principalement originaires des Molières, se sont lancés dans un projet humanitaire : rénover une école au Cameroun.

Et ils ont déjà dressé leur plan d’actions. Pour le mettre à exécution, ils comptent, en partie, sur le financement participatif. Ils ont ouvert une cagnotte en ligne, qui ferme ce jeudi. Alors qu’il leur fallait obtenir 3 500 € « minimum », plus de 4 000 € ont déjà été collectés.

L’école n’a pas été choisie au hasard. Elle est située à Obala, au nord-ouest de Yaoundé, la capitale du Cameroun. Ce village de 500 habitants, Christophe Bertrand, chocolatier de Savigny-sur-Orge (entre autres boutiques en région parisienne) le connaît bien : depuis plus d’un an, il y travaille avec les producteurs locaux. C’est avec ce village que son entreprise, la Reine Astrid, a ouvert une relation commerciale éthique et équitable avec la coopérative locale.

 

Une collaboration qui a changé la vie des ouvriers en améliorant les structures. Mais à chaque retour de voyage, Christophe Bertrand déplore l’état de l’école. Parmi ceux qui entendent ses récits, les enfants d’amis ou ses beaux-enfants, comme Romain ou Louise. Qui décident de tenter d’aider les écoliers du village.

 

 

-
Les 9 jeunes, tous amis, sont principalement originaires des Molières. Ils ont lancé un financement participatif pour recueillir au moins 3 500 €. DR

 

« Avec 9 000 €, on peut ajouter du mobilier, faire des peintures, lancer des projets… »

« Il y a beaucoup de choses à faire, résument Louise et Romain. Plus on obtiendra d’argent, plus nous pourrons rénover en profondeur. » Avec 4 000 €, ils seront 5 à partir sur place du 23 juillet au 5 août pour réparer la toiture et faire en sorte que les salles de classe soient toutes recouvertes. Avec 6 700 €, ils seront 10 à partir et pouvoir en plus des travaux précédents faire de la maçonnerie, rénover la charpente et procéder à l’encadrement de portes et de fenêtres.

« Et avec 9 000 €, on peut ajouter du mobilier, faire des peintures, lancer des projets comme un terrain de jeu, sourient Louise et Romain. Nous mettrons tous la main à la pâte sur place. Il faudra aller vite car il y a beaucoup à faire. Notre souci principal c’est de sortir l’école de l’eau et offrir aux 40 enfants de meilleures conditions, à savoir une place assise pour tous. »

Leur projet est très attendu et suivi par les habitants du village. En France il est parrainé par l’association Solidarité laïque, a reçu le soutien de Ela Mvolo Evina, Miss Cameroun France 2017. « La MJC de Limours est devenue notre principal partenaire, elle fait office de structure pour centraliser les fonds recueillis, remercient Louise et Romain. Le 9 juin, nous organiserons au local de la MJC de Limours un concert pour récolter encore plus d’argent. »

Pour participer financièrement : www.kisskissbankbank.com/nyaomoro-renovation-d-une-ecole-au-cameroun. Il existe aussi un profil Facebook.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article