Les travaux de démolition avaient été confirmés en juin dernier, alors que le site à l’abandon depuis 2012 était devenu un terrain de jeu des graffeurs des environs ces dernières années (lire notre article  abonnés). Quoi qu’il en soit, ce symbole de l’entrée de ville d’Evry, présent depuis 50 ans, a désormais disparu du paysage. Ce pour le plus grand bonheur des riverains, qui se plaignaient pour beaucoup de cette « verrue », tandis que la municipalité rappelait à l’annonce des travaux avoir « mis en oeuvre tous les moyens juridiques à sa disposition pour parvenir à remédier à la situation d’abandon inacceptable dans laquelle se trouve le site », qui appartient à un propriétaire privé.