« Elle s’est présentée trois fois sur place et à chaque fois on l’a invitée à se connecter sur le site, alors que ça ne fonctionnait pas » indique Maître Régis Richard. L’avocat tente alors d’effectuer avec elle la démarche de prise de rendez-vous en ligne, disponible sur le site de la préfecture de l’Essonne. A plusieurs jours d’intervalles, la même réponse : « il n’existe pas de plage horaire pour la prise de rendez-vous » grogne l’avocat. Une défaillance constatée depuis début octobre, et qui persiste sur ce module de prise de rendez-vous en ligne. Ce mercredi, il n’est toujours pas possible d’avoir un rendez-vous (voir l’image). Les personnes concernées par des renouvellements de titre se présentent donc à Evry, où il est possible d’accéder aux guichets du service des étrangers en se présentant le matin. Ce mardi par exemple, les usagers arrivés avant 9h30, ont tous pu entrer à l’intérieur des locaux de la préfecture pour y être reçus et avancer leurs démarches. « Pas le choix d’être là, sur internet ça bugue » glisse au passage un jeune homme dans la file, pressé de passer la barrière et de pouvoir accéder à l’intérieur des locaux.

Le bug persiste cette semaine

Dans les différentes salles du rez-de-chaussée de la préfecture d’Evry, la foule s’organise, et la plupart des personnes prennent leur mal en patience. Guichets dédiés à l’asile, aux demandes de renouvellement, ou petits bureaux pour les entretiens de naturalisation : à chaque espace les demandeurs sont inscrits sur une liste d’attente, et tous finiront a priori par être reçus dans la journée. Si la situation des résidents étrangers n’est pas comparable à celle de 2013 (lire dans nos archives), lorsque plusieurs dizaines de personnes passaient régulièrement la nuit devant les grilles de la sous-préfecture de Palaiseau, elle n’en demeure pas moins préoccupante. L’Essonne a délivré 36 000 titres de séjours, dont 26 000 renouvellements en 2017, sur un total de 144 000 résidents étrangers recensés (chiffres 2015). C’est dire si le moindre « pépin » affecte directement le quotidien de centaines d’usagers.

De plus, jusqu’à peu, le module défectueux de prise de rendez-vous, donnait ses réponses… en anglais. « Booking planning has no more free time slot. Please try later. » pouvait-on encore lire lundi après-midi sur le site de la préfecture. Le Canard enchaîné le relève d’ailleurs dans son édition de ce mercredi 10 octobre au sujet des demandes d’homologation des permis de conduire obtenus hors de France, sous le titre ironique : « My Essonne is rich ! ». Un bug désormais réparé, les indications de rendez-vous étant revenues dans la langue de Molière depuis ce mardi soir.

Interrogés en début de semaine par Essonne Info, les services préfectoraux nous font savoir que « le dysfonctionnement a bien été constaté par les services de la préfecture ». Ils ajoutent que « dès le constat, la difficulté est de suite signalée à la plateforme d’hébergement du site » et enfin que « depuis la fin de semaine dernière, le module de rdv est opérationnel ». La préfecture de l’Essonne donne également les dernières indications pour les demandes de renouvellement de titre : « le dépôt des demandes de renouvellement de titre de séjour étranger se fait exclusivement sur RDV pris par Internet à la sous-préfecture de Palaiseau. Pour Evry, les usagers peuvent prendre RDV sur Internet (pour 6 statuts) ou se présenter directement auprès du service le matin afin de faire examiner la complétude de leur dossier et obtenir un RDV directement (moins d’un mois de délai) ». L’embouteillage des plages de réservation en ligne n’en reste pas moins une réalité, aux dernières nouvelles.