À LIRE ÉGALEMENTNotre dossier sur la fusion Evry-Courcouronnes

Le vote, sans surprise, a eu lieu respectivement lors de la séance du conseil de Courcouronnes, où les élus ont adopté à l’unanimité la fusion, puis à Evry. Quelques temps plus tard dans la même soirée, les élus évryens votait en effet à leur tour, en choisissant à la majorité (2 votes contre et une abstention) de confirmer le rapprochement avec la ville voisine.

Cette nouvelle ville ne sera pas la seule à voir le jour en 2019 en Essonne, puisqu’à l’autre bout du département, naîtra en même temps le Mérévillois, fruit de la fusion de Méréville et Estouches (lire notre article). La ville préfecture comptera elle plus de 68 000 habitants, en totalisant les actuels habitants des deux anciennes communes de la Ville nouvelle. Elle s’est ainsi dotée d’une charte (disponible en ligne) pour préciser les contours de la future ville, en attendant de faire concorder l’ensemble des services municipaux.