Essonne : des ossements humains découverts près de la gare de Sermaise

16 avril 2018

Dans un chemin forestier derrière la gare de Sermaise, des promeneurs ont découvert dimanche des ossements humains. Une enquête est menée par la gendarmerie d’Étampes.

Durant toute la nuit de dimanche à lundi, un secteur boisé situé juste derrière la gare de Sermaise (Essonne) a été balayé par la brigade de recherche de la gendarmerie d’Étampes. Des lumières qui ont interloqué les habitants. Ces intenses investigations sont dues à la découverte dans l’après-midi de dimanche d’un crâne humain dans un chemin forestier par des promeneurs. Ils ont immédiatement donné l’alerte.

Une fois sur place, les enquêteurs ont aussi retrouvé d’autres ossements semblant composer l’ensemble d’un corps. «Une enquête est ouverte pour rechercher les causes de la mort», confirme le parquet d’Evry. Une datation au carbone 14 permettra également de savoir à quand remonte ce décès.

Impossible de savoir s’il s’agit d’un homme ou d’une femme

«Pour l’instant on ne peut exclure aucune hypothèse, criminelle ou non», reprend une source proche du dossier. Car la décomposition du cadavre est totale. À tel point qu’il est impossible de savoir s’il s’agit d’un homme ou d’une femme. «En hiver, dans une forêt, avec les animaux, cela peut aller très vite», reprend cette même source.

Les premières analyses sont réalisées ce lundi. Afin de tenter d’identifier la victime et d’offrir un point de départ aux gendarmes dans leur enquête.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article